Historique
Descriptif
Historique
Rez de Jardin
Le panorama
Entrées, Transports
L'emplacement
Extérieurs
Etages

Historique

La villa Félix était au départ une ferme, rattachée au domaine de la Pérollière, domaine dont l'existence est attestée en 1711 (il s'agissait d'un ancien fief de l'abbaye de Savigny, aujourd'hui disparue). Cette ferme devait alors être, si l'on en croit les parties de bâtiment peu modifiées, comme l'aile Nord, une ferme typique des Monts du Lyonnais, en pizé.


Au début du XXe siècle (1901-1903), cette ferme a été très profondément modifiée et agrandie, à l'initiative de Léon Bérard (1870-1956) et de son épouse, Hélène Mangini (1879-1958) (v. la sculpture d'un B et d'un M entrelacés au fronton de la villa).
La villa est alors reconstruite dans le même style architectural que la villa de la Pérollière, laquelle était la résidence du beau-père de Léon Bérard, Félix Mangini ((1836-1902).

La villa de la Pérollière est l'une des œuvres majeures du célèbre architecte lyonnais Gaspard André, auquel on doit de nombreux bâtiments (Théâtre des Célestins a Lyon ; Fontaine de la place des Jacobins ; Hôtel de Ville de Neuilly-sur-Seine ; Temple protestant et Eglise Saint-Joseph à Lyon ; Casino d'Aix-les-Bains ; Casino d'Evian ; Université de Lausanne). La Villa Félix, telle qu'elle existe aujourd'hui, a été conçue comme une réplique de la Villa de la Pérollière, en taille réduite. On y retrouve le même plan d'ensemble, les mêmes choix de couleurs et une certaine inspiration italienne.

La Villa comporte plusieurs sculptures réalisées en pierre dorée, dont une tête de bélier, et différents éléments architecturaux d'exception (v. not. la rampe en fer forgé de l'escalier principal).

aggrandie, embellie, en 1903

Mangini - Bérard

Une tête de bélier

L'escalier central et sa rampe en fer forgé

emmanuel.dockes@wanadoo.fr
villafelix.monsite.wanadoo.fr